Quand mon cœur est triste

… et que mes doigts n’ont pas envie de danser…

Parce que la vie n’est pas un long fleuve tranquille…

Parce qu’il y a des moments plus difficiles que d’autres…

…C’est au tour du piano de me réconforter : je pose les doigts sur le clavier, et la musique vient naturellement…

Cette improvisation a été réalisée et enregistrée sur le piano numérique, ce qui explique la sonorité légèrement différente.

C’est là tout l’intérêt d’un instrument numérique, qui permet l’enregistrement immédiat, sans décalage ni distorsion ni écho !

 

On continue? exercice 7

Tu m’as dit l’autre jour : « ok c’est bien beau tes vidéos, mais moi, je dois rester combien de temps sur chaque exercice? Je n’y arriverai JAAAMAIS aussi vite que toi… » (sur le ton plaintif  interrogatif de la personne qui veut bien faire… )

Bien évidemment tu n’y arriveras pas en 24h, c’est normal. Et puis, quel est ton but? dégourdir tes doigts? jouer le plus vite possible pour frimer te prouver que tu progresses particulièrement rapidement?

Tu adapteras le temps que tu passes sur chaque page, suivant ton but …

Je pense que, dans un premier temps, pour te dégourdir les doigts, ce qui n’est pas une mince affaire quand on apprend le piano, tu passeras 2 ou 3 semaines maximum par page, même si tu ne joues pas très vite.

Il est plus intéressant de varier les combinaisons de doigts/notes, que de jouer vite, trop vite au détriment de la régularité des notes.

Il sera toujours temps de reprendre tout cela plus rapidement quand tu seras plus à l’aise !

Voilà maintenant le démarrage de l’exercice 7 :

Pour changer, on introduit une dernière variante rythmique (promis, je n’en utilise pas d’autre ! )

Je t’explique tout dans la vidéo suivante : et… oui, c’est normal qu’on y parle de chocolat…

Très logiquement voilà le résultat final :

Et voilà !

J’ai toujours beaucoup de plaisir à partager ces vidéos, j’espère que tu en as autant à les regarder, puis à t’en inspirer pour ta progression personnelle !

Pari tenu… l’exercice 6

Un pari? quel pari?

Celui que je me suis fait, toute seule, hier… de décider de tourner 3 vidéos supplémentaires, ceci après une séance d’aqua-training particulièrement cruelle pour les épaules et les bras !

Au passage, un  petit clin d’oeil aux MNS du Forum de Trégastel http://forumdetregastel.fr/circuit-aqua-training/qui nous font travailler avec efficacité, parfois avec un brin de malice… mais dans la bonne humeur générale.

Je confirme, après comparaison scrupuleuse de mes 2 activités : le piano c’est bien moins fatigant ! mais c’est moins drôle aussi…

Donc, hier, avec des bras bien fatigués de la séance d’aqua-training coaché par Vincent,  j’ai pensé à toi et je me suis lancée courageusement dans l’enregistrement de 3 nouveaux exercices.

Voici  comme d’habitude la mise en route, étape par étape ;

On m’a dit que c’était important que je montre lentement la petite phrase-modèle, voilà le résultat :

N’oublie jamais de prendre le temps nécessaire à réécouter intérieurement ce que tu viens de jouer : tu consolides ton apprentissage, tu exerces ta mémoire, tu apprends à tes doigts dans quel ordre ils vont devoir jouer !

Je te suggère de t’entraîner avec les Rythmes par 2 puis par 4, pour arriver au résultat final « version de concert » :

Petite remarque superficielle et sans intérêt complémentaire : le port du bracelet sur mon bras droit, c’était vraiment par coquetterie acharnée parce qu’en vrai, il est très lourd… Mais si joli…

l’exercice 5

C’est celui que j’ai sous-titré « salade de doigts » dans mon livre « Danse avec les doigts ». Pourquoi ? parce que dans la petite phrase-modèle tu vas avoir l’impression que les doigts jouent dans le plus grand désordre… et il te faudra un petit moment pour en apprécier la logique.

NB : il me semble bien que sur ce mignon peu anatomique  dessin  de Waz il y ait bien plus que 10 doigts… tu en comptes combien? 

Tu as pris l’habitude maintenant de jouer l’exercice avec les différents rythmes proposés, je passe donc directement à la version de concert !

Bientôt, les exercices suivants, et le rythme « chocolat »… Patience ! Tu as maintenant de quoi t’entraîner tranquillement avec ces 5 premiers numéros de Danse avec les doigts…

Et si tu n’as pas encore mon livre, c’est ici… 

L’exercice 4

Après avoir surmonté les difficultés des exercices précédents, on aborde maintenant un autre style de phrase musicale : en effet tu ne commences pas cet exercice sur un « do » , comme d’habitude, mais à l’autre extrêmité de ta main, sur un « sol ».

Voici la mise en route :

Dès que tu seras familiarisé avec cette nouvelle mélodie, tu pourras bien sûr y adapter le rythme par  2 que tu connais bien.

J’ai choisi de te montrer une autre variante, celle des 4 notes très très lentes, suivies  de 4 notes… très très rapides. Pourquoi « très-très »? eh bien pour que tu n’oublies pas d’exagérer au maximum le contraste entre chaque groupe de notes. Tu verras, c’est magique pour dérouiller tes doigts…

Puis, très logiquement, tu arriveras petit à petit à la version de concert…

N’hésite pas à m’envoyer un petit mot pour me dire comment ça se passe pour toi, si tu as besoin d’une vidéo plus détaillée…