Danse avec les doigts II – le retour

Ok tu l’as remarqué, j’ai été absente ces dernières semaines…

D’abord parce que j’ai été très occupée dans ma vie perso,  ainsi que dans ma vie pro, notamment dans l’organisation de l’audition de fin d’année dont je te parlerai un peu plus tard…

Et surtout, parce que… attention roulement de tambour…  un très gentil éditeur a eu l’excellente idée d’être très intéressé par mon livre !

C’est une chose d’écrire un ouvrage, pédagogique de surcroît, en étant persuadée qu’il a une raison d’être et qu’il FAUT le faire, c’en est une autre de rencontrer toute une équipe éditoriale qui en est tout aussi convaincue.

J’ai donc rencontré les différents acteurs de l’équipe de Hit-Diffusion, à Clamart, nous avons beaucoup travaillé. Nous… enfin, surtout moi pour le momentUne prochaine édition se prépare, mieux adaptée, mieux écrite (oui, oui, je suis capable de m’améliorer), plus conforme aux attentes du public visé… parce que les contraintes économiques d’une entreprise ne sont pas celles d’un auteur indépendant !

Donc à partir de maintenant, ce superbe ouvrage « Danse avec les doigts » est disponible dans tous les magasins de musique et de partitions. C’est encore l’édition originale, la suivante est « sous presse » et paraîtra après épuisement de la première.

J’en profite pour remercier chaleureusement Joseph Cohen,  responsable éditorial, en qui j’ai trouvé un interlocuteur remarquable, particulièrement à l’écoute, et dont l’exigence va de pair avec la pertinence de ses remarques.

Messieurs  Jacques et Paul Ferrette, directeurs de Hit-Diffusion, ont su me mettre à l’aise rapidement, tant ils sont chaleureux et bienveillants.

Voilà voilà… Je précise que personne ne m’a demandé de leur faire de la pub, ils n’en ont pas besoin, mais c’est une chouette maison d’édition, et je suis ravie de faire désormais partie de leurs auteurs !

Si tu es pianiste, tu connais certainement les ouvrages « Pianorama », ou bien les recueils « spécial piano » consacrés à un chanteur, permettant de jouer et la mélodie et l’accompagnement des chansons… Eh bien ces collections appartiennent au catalogue de Hit-Diffusion.

Pour en savoir plus : http://www.editions-hit-diffusion.fr/

J’attends que mon bronzage soit parfait … Dès que possible je continue les vidéos des exercices… et en attendant je partage avec toi une petite douceur… cadeau de fin d’année d’une petite Catherine… et que j’ai finalement entamé il y a 2 jours…

 

L’exercice 4

Après avoir surmonté les difficultés des exercices précédents, on aborde maintenant un autre style de phrase musicale : en effet tu ne commences pas cet exercice sur un « do » , comme d’habitude, mais à l’autre extrêmité de ta main, sur un « sol ».

Voici la mise en route :

Dès que tu seras familiarisé avec cette nouvelle mélodie, tu pourras bien sûr y adapter le rythme par  2 que tu connais bien.

J’ai choisi de te montrer une autre variante, celle des 4 notes très très lentes, suivies  de 4 notes… très très rapides. Pourquoi « très-très »? eh bien pour que tu n’oublies pas d’exagérer au maximum le contraste entre chaque groupe de notes. Tu verras, c’est magique pour dérouiller tes doigts…

Puis, très logiquement, tu arriveras petit à petit à la version de concert…

N’hésite pas à m’envoyer un petit mot pour me dire comment ça se passe pour toi, si tu as besoin d’une vidéo plus détaillée…

L’exercice 3

Ça y est, tu apprécies petit à petit la vivacité de tes doigts?

Tu es prêt(e)  à découvrir l’exercice suivant. Tu connais maintenant le principe, que je ne détaille pas dans les vidéos : d’abord tu LIS avec tes yeux sur la partition, tu repères le chemin de tes doigts, même en tâtonnant. Quand tu penses avoir compris la petite phrase, tu la joues une fois, PUIS TU L’ÉCOUTES DANS TA TÊTE… Ensuite tu vérifies si ce qui a résonné dans ta mémoire est conforme à  ce que tu rejoues en suivant sur la partition.

Tu peux recommencer la procédure plusieurs fois si nécessaire.

Le plus important c’est de te demander « que s’est-il passé dans ma tête quand j’ai réécouté en silence »? pour consolider tout ce qui a été utile dans ta mémorisation. Relis le chapitre sur le Fitness Mental, tant que tu n’as pas acquis cet automatisme qui va te faire gagner tellement de temps !

Je te montre encore les deux rythmes par 2 (que je ne montrerai pas pour tous les exercices). Il ne s’agit pas de jouer vite, mais avec précision. On doit bien entendre la différence marquée entre la note looongue et la note courte !

Et quand les rythmes par 2 te sembleront faciles, tu pourras passer aux rythmes par 4. Toujours très dynamiques, « pointus » plutôt que mous.

 

La version finale va se dérouler toute seule sous tes doigts… ON ne doit pas entendre tes souffrances  efforts et ta concentration, on doit juste avoir l’impression que tes doigts se baladent naturellement sur le clavier !

Je suppose que tu as remarqué la fleur rose sur le côté du piano… au départ c’était un gag, un sticker électro-statique plutôt destiné à orner des fenêtres de cuisine, puis je m’y suis attachée et j’ai très envie de lui donner des voisins !

Aller plus loin dans le travail des doigts

Maintenant que tu es déjà un peu plus à l’aise dans le déroulement de tes doigts sur la petite mélodie de l’exercice 1, on va les muscler !

Ben oui, fitness des doigts… tu vas enfin découvrir comment ça marche.

On y va en douceur : avant de penser à jouer n’importe comment certainement trop rapidement, il faut habituer les doigts à jouer DEUX notes rapidement.

D’où l’idée de « rythmer » l’exercice.

C’est ce que je te montre dans la vidéo suivante, avec les deux rythmes par 2 : on joue une note longue, une courte etc. et bien sûr on inverse pour ne pas rendre le jeu irrégulier.

Prêt?

Tu peux bien sûr poser ta tablette ou ton smartphone sur le pupitre de ton piano et jouer en même temps que moi, dans un premier temps ça va t’aider.

Go !

Quand tu auras pris de l’aisance dans cette nouvelle version de l’exercice, tu auras naturellement envie d’accélérer petit à petit. C’est très bien, vas-y progressivement et garde toujours le contrôle de tes doigts.

N’oublie pas, le piano c’est 99% dans la tête, les doigts ne font que le 1% restant…

Quand tu sauras parfaitement les 2 versions de cet exercice, tu pourras passer au suivant. Dans quelques jours…

Oui moi je porte des bagues, oui je joue avec. Et… oui je les enlève aussi lorsque je joue des pièces qui nécessitent de la virtuosité, lorsqu’elles risqueraient de me gêner dans la chorégraphie de mes deux mains.

Démarrer un nouvel exercice

Aujourd’hui je te montre comment tu peux commencer à jouer le premier exercice de « Danse avec les doigts ».

Je te propose de regarder la vidéo tranquillement, puis de lire les consignes qui figurent à côté de l’illustration de cet exercice, dans ton livre.

Ensuite, tu peux poser ta tablette ou ton smartphone sur le pupitre de ton piano et jouer en même temps que moi, ou bien jouer par coeur, ou bien, si tu es à l’aise avec les notes,  jouer en suivant les notes sur le cahier.

 

Tu as remarqué le petit dessin des notes qui bavent?

C’est pour te rappeler que chaque touche doit être relâchée au moment où tu abaisses la suivante, on ne doit pas entendre de note qui continue à résonner, à « baver ». Tes doigts remontent dès qu’ils ont fini de jouer une note, ils ne restent pas dans le clavier.

 

Dès que possible tu peux essayer de jouer les yeux fermés.

Tu verras, tu entendras mieux ce que tu joues, tu risques d’être surpris !

Quand rien ne va !

Tu étais tout enthousiaste tout à l’heure de te mettre au piano, et puis…ça ne marche pas.

À chaque fois que tu arrives à cette mesure, ça coince…

Tu as beau recommencer avec ardeur et application, tes doigts font des nœuds.

Comment faire? Répéter plusieurs fois? reprendre la page très lentement?

Oui, souvent ça marche.

Mais, parfois tu as l’impression d’être dans une impasse.

Avant de laisser tomber le piano, arrête de jouer, oui, là maintenant, et… regarde :

Tu te sens mieux?  Prêt pour de nouvelles aventures pianistiques?

Super ! Et si tu aimes, partage autour de toi…

 

 

La méthode des accords

C’est une façon d’aborder le piano directement, simplement, en posant tes doigts sur le clavier, sans trop te poser de questions, sans apprendre les notes… Pendant le stage (tu sais, le fameux stage d’immersion « découvrir le plaisir de jouer » !) tu as même le droit de coller des petits post-it sur le clavier pour repérer les endroits où tu mets les doigts !

Comme ça, libéré du souci de trouver ton chemin parmi 88 touches qui se ressemblent vraiment beaucoup, tu peux JOUER, ÉCOUTER, PROFITER tout de suite.

Un accord ce sont des notes qui vont bien ensemble. Avec deux accords différents tu peux déjà chanter Frère Jacques, ou bien l’Eau vive. Tu en rajoutes un troisième, et ça y est, tu sais jouer et chanter Le lion est mort ce soir !

Pour te mettre un peu l’eau à la bouche, je te montre ce que tu seras capable de faire dès la première journée de stage :

Tu veux en savoir plus?  Rejoins-nous dès le prochain stage en février !

Tu as vu? À plusieurs, on  se copie s’entr’aide, on s’écoute,  et on avance bien plus rapidement…

Et quel plaisir de pouvoir jouer quand on en a rêvé depuis longtemps… Ce n’est pas Marie-Odile qui dira le contraire !

Tu trouveras les renseignements nécessaires sur la page « stages de piano », et sur ma page Facebook « Plaisir du piano en Bretagne ».

Je me réjouis de faire ta connaissance très vite !

 

Danse avec les doigts – le fitness du pianiste

 

Danse… oui, danse !

Tu as bien lu… il s’agit de danser sur ton clavier…

Ce recueil d’exercices est destiné à t’accompagner, toi qui es débutant, ou déjà bien avancé, dans ta progression au piano.

Il est composé de 40 exercices qui vont faire bouger tes doigts, dans l’ordre, dans le désordre, mais selon une organisation bien précise : chaque exercice n’est composé que d’une cellule de base qui s’auto-reproduit en se décalant à chaque fois en montant vers l’aigu. Les deux mains jouent la même chose, et de ce fait, ce que la main droite joue en montant, dans la première partie, est exécuté par la main gauche dans la descente qui suit.

Tu vois le concept? Du coup, tes petits doigts agiles vont se muscler exactement de la même façon, à droite comme à gauche…

La nouveauté de ce recueil, puisqu’il en existe d’autres depuis une dizaine centaine d’années, par exemple celui qui commence par Ha- et se termine par …-non, c’est que pour faciliter ton apprentissage, je t’explique comment mieux organiser tout ce que tu fais dans ta tête pendant que tu joues du piano. Et pas que d’ailleurs. Pendant tout ce que tu fais dans ta journée… Ça s’appelle de la gestion mentale, mais dans le recueil j’ai mis « Fitness mental » pour rester dans le style « entraînement ». Ce n’est pas mon invention, c’est une discipline officielle qui s’appelle la gestion mentale, qui est déjà appliquée ça et là dans les écoles élémentaires, et que j’applique depuis que j’y ai été formée par l’excellent Dominique Meignen, mon complice dans la rédaction de ce chapitre, et dans l’élaboration générale du livre.

Donc tu peux apprendre les différents exercices comme tu veux, ou bien en t’aidant de ce Fitness Mental… et tu verras tout-e seul-e la différence !

Tu veux un exemple d’exercice?

Et, parce que je suis efficace et sympa, je te prends par la main et au début de chaque exercice je t’aide, en t’expliquant où est la petite difficulté de la page, et surtout comment on va la surmonter le plus sereinement possible, à l’aide de variantes rythmiques, sans oublier tout ce que tu as fait aussi avec ta tête…

Petit à petit les exercices deviennent plus complexes et plus longs. Tu remarqueras que je n’ai pas dit « difficiles ». J’ai dit : complexes. Donc tout à fait abordables, quand ce sera le bon moment !

Les gammes :

En dernière partie de l’ouvrage tu trouveras aussi les gammes et les arpèges.. Parce que c’est drôlement sympa à jouer des gammes : tu te promènes tout le long du clavier, tu fais du bien à tes oreilles, et à tes doigts.

Tu n’es pas obligé de les jouer vite, l’essentiel est de t’habituer eux différentes couleurs sonores des tonalités.

Et, j’ai gardé le meilleur pour la fin :

 

Toutes les illustrations sont magnifiques, et ont été crées sur mesure par WAZ, bon génie aux talents multiples, que tu peux retrouver sur son blog :http://www.wazart.fr/pluxml/

et qui nous a réalisé un véritable feu d’artifice de couleurs et de bonnes idées !

 

Tu es convaincu ? tu as envie de t’y mettre ?
Alors n’hésite plus, tu peux l’acheter dès maintenant





Le livre est également dispo sur Amazon, et aussi à

Lannion, l’Atelier du piano, avec Antoine et Christopher aux petits soins pour qui viendra de ma part !